universal currency converterversion françaiseversion française
make your selection and proceed to checkout to calculate shipping costs
   
 21 items


agnès varda
arnaud fleurent-didier
atsuko
audimat
chevalrex
edition paumes
editions nomades
elodie cavel
encore super
equilibre fragile
guillaume fédou
ignatus
in the mood for
jacques demy
jean
julien bourgeois
l'écume des jours illustrée
les carnets du dessert de lune
marc morvan & ben jarry
mehdi zannad
microcultures
myriam huré
naïm amor
objet disque
perio
serge morin
talitres records
tricatel
valérie belmokhtar
warum
youpe youpe




annee
alix d. reynis
all the ways to say
aperture
atelier mouti
aurélie dorard
bdm studio
bobbie
britney pompadour
bubu's fab
carré royal
charlotte gastaut
charlotte sometime
cinq points
claire hecquet-chaut
coralie de seynes
coucou suzette
emilie marc
gangzaï
germaines
inaden
judith benita
jurianne matter
kaweco
l:a bruket
la bougie herbivore
le bénéfique
les editions du paon
les succulentes
lost in
macon & lesquoy
maison em
maison la bougie
mamamushi
mauricette
michoucas
moismont
monsieur papier
mrs. nobody
ninn apouladaki
pagil blaja
polepole
redfries
rive droite
rue du bouquet
sabrina
samo
sandrine péron
say cheese
scarlette ateliers
season paper
the blossom bohemian
the dybdahl co
traveler's company
trois petits points
trémoulière
twen
unseven
until july
veni vedi vici
yipikai



To subscribe
and unsubscribe :  
 


<< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>


11/12/03 - ELLE

Le livre qui nous fait planer
Les Beatles font l'intéressant par Jean

"(...) C'est enfantin, loufoque et malin. Et de la drôlerie, on en a bien besoin ! (...)"


> voir l'article



12/03 - Biba

Les petits chanteurs au filet de voix

"(...) le néo brassens Bastien Lallemant, le petit suisse caustique Jérémie Kisling, le romantique Louis, l'autodérisoire Arnaud Fleurent-Didier (Portrait du jeune homme en artiste) ... Ces grands enfants lettrés chantent l'inconfort des théâtres, la nostalgie du Carambar et le douloureux quotidien bobo. Autrement dit la dure réalité d'une majorité restée silencieuse jusqu'à présent."

> voir l'article


12/03 - ELLE

Les coups de coeur de la rédaction

En quête de son authentique et nouveau ? Marre des MP3 banalisés car trop largement diffusés sur la toile ? Découvrez Chansonpoche, un concept totalement innovant inventé par French Touche, une galerie d'objets touchants située dans le XVIIe à Paris. Le principe est simple : une chanson unique est gravée sur un CD façon carte de crédit, pratique à glisser dans la poche. Lisible sur un lecteur CD classique, la chansonpoche est le morceau inédit d'un artiste français au talent prometteur. 6 chansons sont déjà disponibles dont les compositions de Ben's Symphonic Orchestra, Ema Derton etc...
Notre préféré : la pop douce amère de Arnaud Fleurent-Didier qui, avec "Mon disque dort", livre un morceau charmant. Chansonpoche c'est la preuve que même avec peu d'argent (4€) on peut encore se procurer des créations inédites et originales. Bravo l'artiste !

Caroline Hamelle

> en savoir plus


18/11/03 - France Culture

Invitée d'Arnaud Laporte (Multipistes), Emilie Renaudat raconte French Touche, les chansonpoches et le Portrait du jeune homme en artiste d'Arnaud Fleurent-Didier ...

"(...) Portrait du jeune homme en artiste, c'est un disque qui peut aider beaucoup de gens à mieux se comprendre et mieux comprendre le monde qui les entoure (...)"

Programmation de Mon disque dort.

>> Ecouter en ligne sur le site de Multipistes



11/03 - Spur (japon)

Le magazine japonais présente French Touche et ses chansonpoches dans sa sélection Happy déco pour l'hiver 2003.

> voir l'article



16/10/03 - Magic

Disques de poche
Ouvert en septembre 2002 par deux jeunes femmes, Valérie et Emilie, l'exquis magasin parisien French Touche propose tout un tas d'objets et vêtements réalisés par de nouveaux créateurs, ainsi qu'une sélection de disques pointus et goûtus. Il est surtout à l'initiative d'une idée géniale chansonpoche, une mini-structure responsable de mini-disques, sur lesquels est gravée une unique chanson. Avec son format carte de crédit, il se glisse aussi bien dans une poche que dans un porte-feuille et permet au mélomane averti de l'avoir toujours en sa possession, d'écouter à tout moment son morceau favori, dès qu'un coup de blues se fait sentir. Six artistes ont pour le moment participé à cette collection hors-norme, en particulier Ben's Symphonic Orchestra, Ema Derton (et son ... touchant SOS sur SMS) ou encore Arnaud Fleurent-Didier. Ce dernier, âme du "groupe" Notre Dame, est également l'auteur d'un album au format plus conventionnel, Portrait du jeune homme en artiste, où il continue d'habiller ses croquis un rien caustiques du quotidien d'une pop stylée et classique. Comme quoi, en France, même si l'on a de moins en moins d'argent, certains ont toujours de chouettes idées.

> voir l'article



09/03 - ELLE

"Epiphanie pour piano n°3" dans la Happy Liste de Elle

Ca ressemble à une carte de crédit avec un trou au milieu...
Les chansonpoches sont en fait des CD de jolies petites chansons lisibles sur toutes les platines, Fallait y penser !
Chez French Touche ...


> voir l'article


09/03 - DS Magazine

Parution de la chansonpoche #1 : "Mon disque dort" d'Arnaud Fleurent-Didier


04/03 - Journal du dimanche / Version Femina

La "galerie d'objets touchants" aux allures de brocante d'Emilie et Valérie est parsemée d'objets déco étonnants, de vêtements et d'accessoires originaux réalisés par de jeunes créateurs peu connus mais au talent prometteur. Des créations en papier d'Agnès Petit aux doudous en polaire de Stéphanie Launay-Gentien, en passant par les t-shirts Petit Bateau customisés, les culottes rétros de Vanessa Deutsch (25 €), les coussins brodés (50 €) ou les délicats corsages d'Aconit Napel (50 €). Chaque pièce, faite à la main, est unique. Une adresse de copines !
L. R.


01/03 - Biba

L'une pharmacienne, l'autre chimiste, ont arrêté leurs jobs pour ouvrir cette "galerie d'objets touchants", où petit mobilier, jouets et vaisselle chinés côtoient sans façon CD autoproduits, petites séries d'objets et pièces uniques de créateurs.
Certaines pièces exploitent le filon récup : lampes-outils (Tio, 270€), cahiers recyclant de vieux livres de comptes (Hannah Ben Meyer, 18€), ou tours-de-cou en perles et boutons vintage (Emilie di Nunzio-Joly, 50€). En exclu : la jolie céramique d'Anne Longfier et les oeufs émaillés de Béatrice Massa. Egalement : baby-combis en laine polaire à patchs de tissus écossais (48€ le 3 mois, Nelili) et débardeurs à applications d'emballages nippons (38€, Chic & Choc).
Et plein d'autres trésors, bien rangés sur le grand établi recouvert de zinc, mobilier d'origine de cet ancien atelier d'encadrement. L.G.


      

01/04 - Open Mag

Arnaud Fleurent-Didier
Monsieur Notre-Dame

"... Si la démarche est intellectuelle, Portrait du jeune homme en artiste n'est pas une prise de tête, mais un disque pop, léger en surface, dense en profondeur ... C'est du grand art"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste par Philippe Monthaye

> voir l'article



03/12/03 - Upstreet

Arnaud Fleurent-Didier
Portrait du jeune homme en artiste

"(...) Légèrement désabusé, mais toujours de circonstance, avec un zeste baroque, le ton de cet album est une ode sans fard à la vie parisienne d'un jeune homme moderne, croquée en vignettes exquises. Tout le chic romantique parisien et la griffe de qualité française se trouvent dans cet album remarquable (...)"

Florent Mazzoleni

> voir l'article


12/03 - France Culture

Portrait d'Arnaud Fleurent-Didier en artiste

par Arnaud Laporte et Laurence Millet (Multipistes) qui questionnent Arnaud Fleurent-Didier sur son Portrait du jeune homme en artiste, et programment les titres Ce que les gens disent de moi et Retrouvailles sans rendez-vous.

"(...) Dans la chanson Mon disque dort, notre invité dit de lui qu'il est "star au Japon", ce qui n’est pas complètement faux. Par contre, "Star", il ne l’est pas encore en France, mais c’est peut-être en train de changer avec un album qui a l’air de toucher beaucoup de gens (...)"

>> Ecouter l'interview d'Arnaud Fleurent-Didier
>> Site de l'émission




19/11/03 - Max

"(...) Il rêve de passer en couv' de Magic d'avoir une interview dans les Inrocks, pour vendre 100000 exemplaires ... dans la lignée Polnareff/Katerine/Dominique A (...)"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste d'Arnaud Fleurent-Didier par Florence Trédez

> voir l'article



03/11/03 - Le journal du textile

French Touche invente un nouveau type de concept-store
Des ballerines customisées par Mélody Champagne, des sacs chics colorés en cuir signés Nena Woreth, des colliers asymétriques de Claire Hecquet-Chaut ou des bracelets en tissu aux motifs asiatiques créés par Stéphanie Launay-Gentien : tous ces accessoires et bien d'autres créations se retrouvent chez French Touche, un lieu hybride du quartier des Batignolles, à Paris, entre magasin de disques (pointus) et mode.
... Leur première expérience de producteur vient d'avoir lieu dans le disque. French Touche a lancé la chansonpoche, un CD à un titre semblable à une carte de crédit. La presse s'est largement fait l'écho de ce lancement. Une publicité indirecte pour les créateurs de mode présents chez French Touche.

Bénédicte Jourgeaud

> voir l'article



31/10/03 - Grazia (italie)

Visto, preso
L'ultima incarnazione del cidi ? E' la chansonpoche, piccola e maneggevole come una carta di credito : la infili in tasca e ti porti dappertutto la canzone del cuore. Funziona con qualsiasi lettore di compact e si puo ordinare in Francia : French Touche

> voir l'article



14/10/03 - Libération

A l'heure où le CD n'a plus la cote (Libération du 20 septembre), French Touche, "galerie d'objets touchants" du XVIIème arrondissement à Paris, a eu une charmante idée pour relancer ses ventes. A la place du vulgaire boîtier plastique bêtement carré, un disque au format d'une carte de crédit à glisser dans la poche ou à envoyer par la poste. Un seul titre sur chaque carte dont le design coloré rappelle les "picture disques" en éditions limitées que les collectionneurs s'arrachaient à l'époque des 33-tours.
Chaque "chanson de poche" peut se lire sur (pratiquement) tous les lecteurs de CD et son acheteur est remboursé en cas d'appareil récalcitrant. L'objet est vendu quatre euros ou cinq en version "prêts à poster" avec sa mini-enveloppe.
Le catalogue comprend déjà six chansons, toutes signées par de jeunes espors d'une pop douce-heureuse à la française, dont la plupart n'ont pas encore de maison de disqus. Au côté d'un joli SOS sur SMS d'Ema Derton, de Mon disque dort d'Arnaud Fleurent-Didier ou de l'amusant Qui m'aime me fait suivre de French, on trouve aussi Miss You, un nouveau titre de Ben's Symphonic Orchestra déjà remarqué sur deux albums.

Alexis Bernier

> voir l'article



09/03 - Femme Actuelle

Une soixantaine d'artistes sont ici représentés par des objets de tous les jours emprunts de poésie.
Des bijoux, des vêtements et des accessoires pour les petits et les grands, où les jeux de matières répondent aux formes pleines d'évocation : de quoi faire de beaux cadeaux à tous les prix. Les cartes de Fifi Mandirac (à partir de 4,5 €) accompagnées de bonbons côtoient les sacs Aconit Napel, aux finitions irréprochables (65 €).
A partir de la rentrée, French Touche lance un concept inédit : la chansonpoche, CD d'un titre de la taille d'une carte de crédit, lisible par toutes les platines, à s'offrir ou à envoyer par la Poste. CB ou chèque, envoi par Colissimo.

> voir l'article



08/03 - Cosmopolitan

Shopping d'été

> voir l'article


03/03 - Le nouvel Obs

Ouverte par deux chanteuses amateurs, Emilie et Valérie, cette boutique-galerie surfe sur la vague des objets uniques, un tantinet rétro, et finalement très branchés. Les colliers (60€) d'Ebba pour mademoiselle, les bavoirs (18€) de Stéphanie Launay-Gentien pour les petits, les sacs à main (80€) de Vanessa Deutsch pour madame et les coussins (50€) de Mathias Conoy pour ces messieurs.


<< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>


90 rue Legendre 75017 Paris (access map)
tuesday to saturday : 11am - 8pm
phone : 33 (0)1 42 63 31 36
contact@frenchtouche.com - online help - terms of use


design & production : webdesign@frenchtouche.com
online secured payments with Banque Populaire