english versionenglish version
we ship all over the world
   


arnaud fleurent-didier
atsuko
audimat
chevalrex
edition paumes
editions nomades
encore super
equilibre fragile
in the mood for
jean
les carnets du dessert de lune
mehdi zannad
microcultures
myriam huré
naïm amor
objet disque
perio
sandrine péron
serge morin
talitres records
transversales records
tricatel
valérie belmokhtar
warum
youpe youpe




annee
alix d. reynis
all the ways to say
aperture
atelier mouti
bdm studio
britney pompadour
carré royal
charlotte gastaut
charlotte sometime
claire hecquet-chaut
coucou suzette
douka
inaden
judith benita
kaweco
l'amer supérieur
la bougie herbivore
la fabrique de février
les editions du paon
lost & found
lost in
macon & lesquoy
maison baluchon
maison em
mamamushi
mathilde dubois
mauricette
mini labo
moismont
monsieur papier
mrs. nobody
pagil blaja
polepole
redfries
rive droite
rue du bouquet
sabrina
samo
scarlette ateliers
season paper
the dybdahl co
traveler's company
trois petits points
trémoulière
twen
unseven
until july
veni vedi vici



Pour s'inscrire
et se désinscrire :  
 


<< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>


09/06/04 - A nous Paris

"(...) Valérie et Emilie ont inventé les 'chansonpoches', des CD au format carte de visite , avec une chanson inédite par disque. Colette et Le Bon Marché les distribuent désormais également. Quinze titres existent à ce jour, dont l'un chanté par Emilie (qui a, ma foi, un beau brin de voix). Un véritable album est sorti il y a quelques mois, Portrait du jeune homme en artiste, par Arnaud Fleurent-Didier, chez Discograph. D'autres devraient suivre, ainsi qu'un festival réunissant tous les artistes 'chansonpochés' (...)"

> voir l'article


04/06/04 - Les Inrocks

"(...) Depuis quelques années, l’industrie du disque, cette vieille fille peu commode, gémit à tout rompre qu’on veut lui prendre son bas de laine. La peur au ventre, brandissant courbes et graphiques, elle s’empresse d’accuser publiquement tout un chacun, oubliant parfois de voir un peu plus loin que le bout de la lorgnette.
Pourtant, à voir les initiatives bienvenues de quelques idéalistes, les solutions ne manquent pas. Prenons le cas des chansonspoches, concept inventé par le label parisien French Touche : un CD 1 titre en forme de carte de crédit, lisible sur un lecteur CD quelconque, remet en selle l’idée toute bête de la musique en tant qu’objet à collectionner. (...)"

Découverte des chansonpoches et du 1er festival du nom par Martin Cazenave, jeux concours en ligne.

> en savoir plus



05/05/04 - A nous Paris

"(...) French Touche, une petite boutique à deux pas du brouhaha de l'avenue de Clichy. Malgré sa taille, prévoyez un bon moment car vous n'aurez pas assez de vos deux yeux pour tout voir. Et n'hésitez pas à poser des questions. Valérie et Emilie connaissent leurs produits sur le bout des doigts. Normal ce sont elles qui les sélectionnent, tout comme elles choisissent les créateurs avec lesquels elles ont envie de travailler (...)"

Visite de French Touche et découverte des chansonpoches par le gratuit du métro parisien.

> voir l'article


21/04/04 - Télérama

Deux amoureuses de chansons créent un label pour éditer leurs titres coups de coeur.

"(...) Chansonpoche, drôle de nom pour un joli crédit à la curiosité et au talent. Car en éditant des mini-CD (taille et forme d'une carte de crédit) porteurs d'un seul titre aux allures de message, les complices poursuivent un but : "comme Chansonpoche est un bel objet - assez sexy même - qu'on a envie d'avoir avec soi ou d'offrir, il attire les gens vers des univers musicaux singuliers, qu'ils n'ont pas l'habitude d'écouter" (...)"
Sophie Berthier

> voir l'article


14/04/04 - Les Inrocks

"(...) Portrait du jeune homme en artiste, nouvel album du français Arnaud Fleurent-Didier donne à entendre un univers qui tranche singulièrement avec le tout venant de la chanson française. Pour faire plus ample connaissance avec ce jeune homme, découvrez Mon disque dort en écoute et Ce que les gens disent de moi en vidéo live. (...)"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste d'Arnaud Fleurent-Didier, chansonpoche en ligne et extrait vidéo du live à la galerie Léo Scheer.

> en savoir plus


30/03/04 - BPM

Chansons de visite

" (...) Les filles de la boutique French Touche, spécialisée dans le petit objet beau et la musique craquante, se lancent dans la production de disques. Mais bien sûr, c'est à leur façon. Leurs CD's ont la taille d'une carte de visite et ne contiennent qu'une chanson. A chaque fois, ça fait mouche. Dis petites merveilles à collectionner d'urgence, avec des artistes irrésistibles comme Ben's Symphonic Orchestra, Arnaud Fleurent-Didier, Los Chicros ou Guillaume Fédou. En vente chez Colette, au Bon Marché, à French Touche ou sur leur site www.frenchtouche.com (...)"




23/03/04 - CODA

Un zeste de délicatesse

"(...) Depuis plus d'un an, la galerie French Touche diffuse objets de créateurs et disques. Devenue parallèlement label, cette structure vient de produire un des disques français parmi les plus inspirés et classieux de l'année (...)"

Visite de la boutique, découverte des chansonpoches, et chronique du Portrait du jeune homme en artiste d'Arnaud Fleurent-Didier dans le CODA nouvelle formule.

> voir l'article


17/03/04 - Radio Béton

"(...) Voici exactement le genre d'album qui donne envie de créer son propre label afin de dénicher et produire des artistes français de cette trempe. On se demande si la France avait déjà réussie à enfanter un artiste capable de marier avec autant de bonheur des mots simples et une musique aussi classieuse. Le maître mot de ce cd est "évidence". Evidence et justesse des mots de la vie simple de tous les jours. Evidence mélodique où les arrangements magnifiques servent avec perfection le chant d'Arnaud... Jamais depuis je n'ai entendu musique aussi gracile, aussi délicate et sincère. (...)"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste par Frank H. pour l'émission Pop Corn de Radio Béton (Tours 93.6).
Programmation du XXIème arrondissement de Paris et de Vivre autrement

> en savoir plus



12/03/04 - marie claire maison

Plus qu'une boutique, voici une galerie d'objets rares, drôles, poétiques ou étonnants qui racontent une histoire. Ce sont souvent des pièces uniques ou des séries limitées d'artistes d'un jour qui s'en sont donné à coeur joie. Difficile de ne pas craquer devant les chansonpoches, des chansons CD à mettre dans sa poche ou prêtes à poster, mais aussi les stickers légumes de Vanessa Mitrani, les tee-shirts nounours d'Agnès Rousseau ou encore les coussins Pic Nic d'Hannah. Un ensemble éclectique, un brin rétro, un brin artistique, finalement très français !

> voir l'article



08/03/04 - Nova

"(...) Coup de coeur pour les objets artisanaux insolites : les albums photos Mini Labo, les pochettes Kawaï Camille Clers, les ballerines et les sweat-shirts "I love..." Melody Champagne, et les fameuses chansonpoches, singles maison d'indés en format carte de crédit (...)"

French Touche, la galerie d'objets touchants, coup de coeur de Nova

> voir l'article


      

10/06/04 - Magic

"(...) Pourquoi on ne trouve pas en France de revue qui parle de la passion de faire de la musique, de la manière nouvelle dont elle est faîte aujourd’hui et qui mette en avant les vrais génies qui bossent dans l’ombre dans ce pays ? C’est le lectorat qui impose qu’on s’attarde sur Autour de Lucie ou Benjamin Biolay ? On ne pourrait pas passer à autre chose ?
Il y a pourtant quelque chose qui se passe chez les trentenaires. C’est pas la « nouvelle chanson française » qu’on hisse partout, c’est juste une ouverture vers la poésie, une envie de beauté qui nous revient, et que nos grands frères n’ont pas eue. Notre génération est pleine de bonnes choses (...) Magic pourrait suivre ça, mais préfère cantonner les grandes choses dans les actualités souterraines, jouer la carte de l’indé, et s’amuser à encenser les produits complètement dépassés des majors.
Il n’y a plus de revue musicale en France (...)"

Interview d'Arnaud Fleurent-Didier par Franck Vergeade

> voir l'article



04/06/04 - Profil

Mini CD, maxi plaisir

"(...) Il nous plaît parce qu'il est mignon, mais aussi petit, futile et donc inutile. Mais il nous plaît aussi et surtout parce qu'en plus d'être diablement malin, il distille au creux de nos oreilles des chansonnettes belles à rêver (...)"

> voir l'article



26/05/04 - Zurban

"(...) Bien au chaud à l'abri de la place de Clichy, Arnaud vit dans sa propre galaxie, protégé de la rock critic par sa tribu : un monde où il a grandi, dont les frontières seraient le lycée Chaptal et la rue de Rome, la boutique French Touche, son studio d'enregistrement de la rue La Condamine (...)"

Dans l'intimité d'Arnaud Fleurent-Didier par Gwendoline Raisson pour l'hebdo parisien.

> voir l'article



05/04 - Sélection Fnac

"(...) Cette galette est un de ces OMNI (objets musicaux non identifiables) qui font le régal des oreilles aventurières. Composé, interprété, enregistré et (presque) entièrement joué par Arnaud Fleurent-Didier, Portrait du jeune homme en artiste déploie une poésie de l'intime très singulière. Derrière le désabusement de façade, la noirceur de l'humour et les orchestrations très "variétés années 60", se tapit l'une des plumes les plus convaincantes de la jeune chanson française. A découvrir de toute urgence (...)"

> voir l'article



16/04/04 - Libération

"(...) La voix davantage mise en valeur sur des orchestrations de cordes et de basses londonniennes, Arnaud Fleurent-Didier se rapproche d'un lyrisme orchestral (fin) sixties en même temps qu'il hérite d'une liberté de ton désormais rare en chanson. Son Portrait du jeune homme en artiste commence par une déclinaison des Poètes (vos papiers) de Léo Ferré, dont ne restent que quelques "noms de punks débiles à la Johnny Hallyday". L'énervement donne une verdeur, une inconscience, un allant dont l'album regorge au fil de ses douze titres. Cette acidité contagieuse ne déplaira sans doute pas à la "rock critique" qui se fait pourtant bousculer dans la chanson suivante en forme de hit pop. Il n'est pas besoin d'être reclus à Los Angeles pour se sentir exilé en son propre pays. Et Arnaud Fleurent-Didier se verrait bien en couverture de Magic et dans une interview des Inrocks. Il rêve de playlists, de disques d'or et d'une reconnaissance qu'on lui souhaite dans la mesure où elle ne lui ôte pas son sarcasme (...)"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste par Ludovic Perrin

> voir l'article



04/04 - Technikart

"(...) Combien de certitudes ?
Au moins 1 : il va falloir se donner du mal pour faire de belles choses et les défendre. J'ai beaucoup bossé pour ce disque, et French Touche, mon label, y met une énergie énorme. Heureusement je crois qu'il le mérite, qu'il touche les gens. Je suis vraiment content du résultat (...) "

Interview d'Arnaud Fleurent-Didier par Céline Rostagno
Combien ça chiffre un artiste underground ?
autour du Portrait du jeune homme en artiste et des chansonpoches.

> voir l'article



27/03/04 - Le Temps

Arnaud Fleurent-Didier chante les affres de la création domestique dans un album passionnel

"(...) L'ambitieux Portrait du jeune homme en artiste, qui sort ces jours en Suisse, traduit l'opiniâtreté d'un musicien soucieux de défendre sa vision personnelle face à une industrie du disque sur la défensive (...)"

Nicolas Julliard rencontre Arnaud Fleurent-Didier, chronique son Portrait... et présente la boutique French Touche et les chansonpoches pour le quotidien suisse.

> voir l'article


19/03/04 - Le Cargo

"(...) le disque est un grand écart permanent entre démesure et lucidité, entre auto-dérision et vraie crise d'angoisse, entre le luxe (des arrangements) et les si-présentes assedics. il y a des toi et des moi pas vraiment identifiés, le spectre d'un "présider autrement", un emploi du temps qui rend compte de cet écart si difficile à tenir, résumé d'une journée, d'une vie désespérément vide. où, au dépouillement de l'arrangement des premiers couplets, succède la progression vers un feu d'artifice sonore, de claviers, de percussions, de cordes et de guitares détonatrices, préparant une "symphonie pour mille archets", à peine esquissée. il faut déjà retrouver la vérité, et le dépouillement d'une guitare acoustique, de quelques cordes, et d'un piano. pas très dur, dans ces conditions, et sans attendre le second tour cette fois, de voter pour afd, pour quelqu'un qui nous parle d'avenir ainsi et nous annonce un futur rempli de raffinement pour la musique populaire. parce que le passage vers l'artiste est réussi. pour afd, 2002, c'était hier, et le "demain d'alors", c'est aujourd'hui. (...)"

Chronique du Portrait du jeune homme en artiste par Antoine, pour le webzine rennais.

> en savoir plus



12/03/04 - Zurban

Assez des rouleaux compresseurs de la musique ?
Pour pousser de nouvelles chansonnettes - et de nouveaux artistes - filez vous offrir (ou offrir) la chansonpoche (4€ ou 5€ en prêt-à-poster chez French Touche). Un mini-CD rigolo qui présente un titre d'un talent prometteur. Histoire de faire découvrir d'autres univers mais aussi de les tester avant de s'offrir l'album.

Vanessa Zochetti

> voir l'article



12/03/04 - bag

Le magazine bag (beautiful address guide) a selectionné le sac résille de Madame Pompom dans son numéro du printemps 2004.

> voir l'article


<< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >>


90 rue Legendre 75017 Paris (plan d'accès)
du mardi au samedi de 11h à 20h
tel : 01 42 63 31 36
contact@frenchtouche.com - aide en ligne - conditions générales de ventes

conception & réalisation : webdesign@frenchtouche.com
paiement sécurisé en ligne avec la Banque Populaire